14/10/2020 :   
 
Les chiffres sont comme les gens. Si on les torture assez, on peut leur faire dire n'importe quoi.
 Didier Hallépée